Close

Femme photographe – Vivian Maier

Vivian Maier 1926-2009

Le mystère qui entoure cette femme photographe est aussi intéressant que son œuvre.

Elle n’est devenue célèbre qu’après sa mort, grâce à John Maloof, collectionneur, qui trouve en 2007 une partie de son travail dans une vente aux enchères.
À ce moment là, il recherchait des photos du quartier de Portage Park à Chicago. Il n’y en avait pas parmi tous les négatifs qu’il avait acquit. Il découvre à la place le travail splendide de cette femme photographe inconnue. Le collectionneur mène alors l’enquête et retrace un bout de la vie de Vivian Maier dans le documentaire «  À la recherche de Vivian Maier » (que je vous invite fortement à regarder ! 🙂 ) On comprend notamment que son travail officiel était nourrice et qu’elle n’a (presque) jamais montré son travail de photographe.

La plus grande partie de son œuvre est constituée de photos faites dans la rue, principalement New-York et Chicago où elle a vécu, entre les années 50 et 80. Mais elle a aussi voyagé dans le monde et vécu une partie de sa vie en France où elle avait de la famille (Dans les Alpes !!)

Pourquoi j’aime son travail

Son travail a tout pour me plaire. Les images sont très bien composées, la lumière et les contrastes parfaitement maîtrisés et elle nous partage la « vraie vie » des rues qu’elle parcours avec parfois, une touche d’humour qui fait du bien

Certains de ses portraits pris sur le vifs sont impressionnants car l’on sent que les photos ont été prises en une fraction de seconde. (l’expression du modèle laissant à supposer qu’il n’était pas particulièrement ravi d’avoir été pris pour cible) Et malgré tout, elle réussi à trouvé le parfait équilibre entre instant, lumière et composition.

Une des choses que j’aime dans sa démarche c’est son côté archiviste. Comme si elle emmagasinait des scènes de vie sous la forme de collection. Un instant l’intéresse, elle le capture (pour le classer plus tard ?) Elle remarque des petits détails qui montrent qu’elle était d’une grande sensibilité…et aussi assez curieuse. Grâce à son travail, on peut déambuler aujourd’hui dans les rues de New-york des années 50, et croiser des moments vrais, parfois durs, parfois amusants, parfois anodins mais qui ne laissent pas indifférents.

Les photos de Vivian Maier me parlent et me touchent énormément. Et c’est une belle source d’inspiration pour mon travail de reportage de famille où j’essaie de retranscrire la vie de manière authentique, à travers mon propre regard.

Pour en voir plus sur son travail, un site a été créé a son nom : http://www.vivianmaier.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close